Et si on mangeait des fleurs sauvages ?(1)

Cette semaine et mercredi prochain, sur le blog d'Haliotis c'est recettes avec des pissenlits. 

Le jardin commence à être bien vert et l'herbe pousse vite ! Alors avant la première tonte de l'année j'en profite tant que je peux : photo macro, cueillette pour faire des bouquets et cueillette pour consommer .

Il n'y a pas beaucoup de fleurs cette année. Parfois la prairie est toute fleurie, pas cette année.
Donc pour les photos macro comme pour les bouquets c'est pas top, mais pour la consommation , on a tout de même quelques pissenlits et : le pissenlit c'est très bon ! 
C'est bon au goût et aussi pour la santé essentiellement pour le système digestif. En cliquant ici vous aurez tous les renseignements sur les bienfaits du pissenlit.

Quant aux herbes sauvages à cuisiner : en plus des feuilles de pissenlit, j'ai beaucoup de ciboulette, des épinards sauvages et des orties, et la mélisse qui commence à peine à sortir . C'est tout pour l'instant. Plus tard il y aura entre autre la roquette, et en été le pourpier. J'en ferai un autre article, ou plusieurs, peut-être un à chaque saison... à suivre...

Bref,
aujourd'hui à midi, c'était salade de pissenlit. 
Voilà ma recette maison, mais vous pourrez la modifier en fonction de ce que vous trouvez dans votre jardin ou au bord des chemins.

Recette (maison) pour 2 personnes. 

Les fleurs et plantes sauvages :
- une grosse poignée de feuilles de pissenlit.
- plus 4 fleurs de pissenlit (ou plus, mais j'ai préféré garder les autres pour la cramaillote ) .
- facultatif : une petite poignée d'autres feuilles de salade sauvage, moi j'ai pris des blettes sauvages, ça peut être autre chose qui pousse par chez vous.
- une petite poignée de ciboulette
- un peu de mélisse (plus ou moins selon les goûts moi j'adore ça, ça parfume bien toutes mes salades d'été ou printemps.

Les plantes cultivées :
- deux cébettes (= récup d'oignons germés)
A gauche : pissenlit, mélisse, "blettes" sauvages et cébettes récolte du jour
A droite la ciboulette cueillie il y a quelques jours et qu j'ai gardée dans un vase.
Il faut bien laver et essorer tout ça comme une salade normale.
Ensuite il faut enlever les queues et les grosses nervures des feuilles de pissenlit et des blettes.
On ne prend que la partie blanche et vert clair des cébettes, donc enlever les racines (bien sûr) et les extrémités des feuilles vertes (exactement comme on ferait pour un poireau).
La ciboulette et les cébettes se coupent en rondelles.
Les fleurs de pissenlit : je les ai laissées entières pour faire joli mais on mange seulement les pétales.

Et voilà :
On a mangé cette salade avec des petits flans de légumes maison
(carottes, chou fleur, fromage, lait, paprika, tout bio et en circuit court). 


Ma recette maison est vraiment frugale, mais c'est un régal !
(Voilà que je fais des vers maintenant).
Mais sur ce site vous trouverez plein de recettes bien sympathiques venant de différents blogs :  recettes de pissenlit 
Et ce livre peut être intéressant : cueillettes sauvages



Identification des plantes :
Le pissenlit tout le monde connait , on repère de loin les fleurs jaunes et/ou les célèbres graines. On ne peut pas se tromper. 
Il faut cueillir les feuilles quand elles sont jeunes.

En cliquant ici  ou ici vous saurez tout sur le pissenlit.
En cliquant  vous aurez tous les renseignements sur les bienfaits du pissenlit.

Les blettes sauvages , ça ressemble à des blettes en plus petit et avec une queue beaucoup plus fine.
Il faut cueillir les feuilles très jeunes, quand elles sont encore tendres, sinon on ne peut pas les manger en salade, il faudrait les faire cuire.


La mélisse, ça sent comme la citronnelle et ça a le même goût que la citronnelle mais les feuilles ressemblent à de grosses feuilles de menthe. On ne peut la confondre avec rien d'autre.
En plus c'est bon pour la santé, notamment pour le système nerveux et le système digestif. En cliquant ici ou vous aurez toutes les infos.


A gauche la ciboulette, c'est un petit bulbe avec de très longues feuilles. Ça sent l'oignon frais. Les feuilles sont très fines et très longues d'un vert un peu gris et leur particularité c'est qu'elles sont tubulaires, on ne peut donc pas les confondre avec une autre plante. 
 A droite les cébettes c'est en fait des oignons germés. Dons ce ne sont pas des plantes sauvages mais de la récup : on a mis en pot des oignons germés pour ne pas les jeter.


Et j'ai commencé à récolter des fleurs de pissenlit pour faire de la cramaillote. Vous ne connaissez pas la cramaillote ? Alors, rendez-vous la semaine prochaine pour l'article du mercredi. 



Et vous , vous mangez des fleurs et plantes sauvages ? 




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

DIY : Teintures naturelles aux plantes 100% récup

Astuce : comment rendre vos coquillages flambants neufs