Et si on mangeait des fleurs sauvages ?(2)

Modifié le 08/04/16.
Fleur de pissenlit

La semaine dernière après la salade de pissenlit , je vous avais promis la recette de la cramaillote.
Qu'est-ce que la cramaillote ? Une gelée de pissenlit appelée parfois aussi miel de pissenlit car elle a l'aspect et la consistance du miel liquide.

J'ai découvert la cramaillote  dans une foire bio où j'exposais. J'ai goûté par curiosité , j'aime bien l'idée de manger des fleurs, et je n'ai pas été déçue, c'est fin, un peu fleuri, très doux bien sûr mais avec une petite pointe d'acidité . Le pot étant fini depuis longtemps, je me suis dit que j'allais essayer d'en faire moi-même.
Cramaillote : gelée de pisenlits



Recette de la cramaillote 

Ingrédients :
pour deux pots
- 200 gr de fleurs de pissenlit (environ 250 fleurs). 
- 1/2 litre d'eau
- 1 citron non traité 
- 1 pomme bio
- 100 ml de jus de pomme. Beaucoup de recettes ont du jus ou des fruits en plus grande quantité, j'ai essayé d'en mettre en quantité raisonnable car si il y a trop de fruits ce n'est plus de la cramaillote mais de la gelée de fruits Les fruits sont indispensables pour la consistance sinon ça fait du sirop et pas de la gelée.
- 400 gr de sucre roux (cassonade) environ (je me refuse à utiliser des sucres spéciaux pour la confiture, mais bon, vous faites comme vous voulez pour le sucre, sachant qu'avec le sucre roux le résultat sera moins limpide).

Réalisation :                                           
<1h sans compter la récolte.

Récoltez les fleurs, de préférence en milieu de journée quand elles sont bien ouvertes.
Rincez les. Égouttez les bien.

Puis faites sécher au soleil pendant au moins une heure. Attention à ne pas les laisser sécher complètement,  on n'est pas en train de faire un herbier 😋.

Détachez les parties jaunes (pétales pistils et étamines) des vertes (bractées). Bon courage !!!!


Cuisson :

1- Mettez les pétales dans de l'eau chaude avec le citron et la pomme coupés en quartiers. Faites bouillir environ 20 mn : les morceaux de pomme doivent s'écraser. Le liquide diminuera un peu.

2- Filtrez en pressant  bien pour récolter TOUT le jus. On a perdu du liquide à la cuisson. Si on presse bien on revient à peu près à 1/2 litre.

3- Ajoutez le sucre. Normalement il faut 80% de sucre par rapport au poids du jus. Si vous êtes perfectionniste : pesez. (Sinon, respectez bien les proportions de la recette)
Cuire encore au moins 20 mn  jusqu'à obtention d'une consistance de gelée *. Écumez la mousse blanche formée en bouillant, la cramaillote sera plus limpide.

1 faire cuire les pissenlits avec les fruits et l'eau, 2 filtrer,
3 cuire le jus avec le sucre.

Mettre dans des pots stérilisés*, retourner les pots pendant qu'ils refroidissent. ça se conserve quelques mois avant ouverture. Mettre au frigo après ouverture.
La cramaillote est souvent appelée de façon imagée :
miel de pissenlit.

Et voilà ,
La cramaillote est bien sûr excellente en tartine 
comme n'importe quelle gelée de fruit, 

mais elle peut aussi  accompagner du fromage

BON APPÉTIT !!!




* Dans la recette de la confiture de figues il y a les astuces pour savoir si la confiture a la bonne consistance, stériliser les bocaux etc.


Cliquez ici pour apprendre à reconnaître les pissenlits. 
En cliquant ici  ou ici vous saurez tout sur le pissenlit.
En cliquant  vous aurez tous les renseignements sur les bienfaits du pissenlit.

Et ça c'est mon article de la semaine passée avec ma recette simplissime de salade de pissenlit.

Vous pouvez cliquer sur ce lien pour une omelette de fleurs de pissenlit

Au fil des mois, je mettrai d'autres articles sur les cueillettes et consommation de plantes sauvages. Guettez-les. Vous pouvez suivre les publications par E-mail , voir dans la colonne de gauche, ou devenir membre (tout en bas). 
En attendant la suite, si vous vous intéressez aux cueillettes sauvages, vous pouvez suivre ces liens :

Ce livre peut être intéressant : cueillettes sauvages

Et sur le blog de Clémentine la mandarine vous trouverez un article sur le thème de la cueillette sauvage. A lire si on veut se lacer dans les cueillettes sauvages. 


Un petit rappel : ON NE MANGE PAS SI ON N'EST PAS SUR DE CE QUE C'EST !!!!
Mais aucune fleur ressemblante au pissenlit n'est toxique.  

Bonnes cueillettes et bon appétit !

D'autres recettes avec des fleurs :

Commentaires

  1. Dans "le challenge green glam " (groupe privé sur Faceboo) on parle de la cramaillote et quelqu'un dit que les fruits servent à confire les pétales. C'est bon à savoir pour ne pas être tenté de réduire la quantité.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

DIY : Teintures naturelles aux plantes 100% récup

Astuce : comment rendre vos coquillages flambants neufs