29/10/2015

La PAM : porcelaine froide. DIY Perles teintées à ma façon (récup)

Connaissez-vous la porcelaine froide ?
Elle est encore appelée Porcelaine A Modeler  ou PAM en abrégé.

Il s'agit d'une pâte très économiqueà fabriquer soi-même avec des matériaux non toxiques. On peut la préparer à l'avance elle se conserve plusieurs semaines.
Coût : environ 3 € pour 300 grammes de pâte.

Elle est toute douce, très souple et fine. On peut réaliser des objets aussi fins qu'avec la porcelaine : fleurs,  petits personnages ,  etc...
Ça peut être aussi une alternative à la pâte fimo pour des réalisations simples. Evidemment ça ne pourra pas  rivaliser avec la fimo (ex: je n'ai jamais vu de travail à la canne comme avec la fimo). Mais on peut faire beaucoup de choses avec : perles ,  pendentifs etc.... et ce n'est pas du tout toxique pendant la cuisson contrairement à la pâte fimo.
Elle est un peu moins dure que la fimo.

On peut la teinter. Selon l'utilisation elle nécessite un vernis de protection (elle se ramolli si on la mouille).

Avec la porcelaine froide pour l'instant je me contente de réaliser des perles.
C'est pratique, on peut les teinter de la couleur qu'on veut, et on peut percer un trou de la taille voulue pour ce qu'on a à y faire passer. 
Je suis en train de tester de très grosses perles pour faire des têtes pour mes 'TiteFées. Mais chut... les essais sont top secrets ...

Avant de voir la recette de la PAM, et mon DIY pour réaliser des perles à ma façon, voyons un peu des réalisations de créatrices. 
Bien plus talentueuses que moi, elles font de superbes fleurs que j'utilise pour mes colliers Ikébana :

Sur ALM : Petites-fleurs-et-compagnie  Desinchats   Perles and beads  Les idées d'Ida .
Voir les liens en bas pour d'autres types de créations ( chambre d'enfant, déco Noël ...)

RECETTE DE LA PAM :

La base de la recette est la même sur tous les sites, en général ils la proposent en deux versions  :  casserole ou  micro ondes. J'ai essayé le micro-ondes mais ça a moins bien marché alors voilà seulement la version casserole.

Ingrédients :
- 200 g de colle vinylique
- 100 g de fécule de maïs
- 1 c à s de vinaigre blanc
- 1 c à s d'huile végétale
              - de la crème hydratante pour les mains
                                - des colorants (voir la partie coloration plus bas)

Matériel :
- une vieille casserole
- une spatule en plastique, pas en bois car ça accroche (j'utilise des touillettes à cocktail un peu épaisses)
- du film plastique étirable
- un set de table en plastique ou une planche à découper (pas en bois)

Petites précisions : 
Le choix de la colle vinylique : cléocol ou bib extraforte, la vinyl'école est à éviter.
Le choix de la fécule de maïs : pas de fantaisies, de la maïzéna uniquement , la fécule bio est à éviter.
Le choix de l'huile végétale : à priori n'importe quelle huile neutre , pépins de raisins, colza, tournesol. ( Mais là encore il vaut mieux éviter les fantaisies, j'ai essayé avec un fond d'huile d'amandes douces qui se périmait : ça a loupé). Pas d'huile d'olive c'est trop fort et puis la PAM est censée être peu onéreuse !
Le choix de la crème hydratante  : je pense que la marque N... a du bien se débrouiller pour obtenir le quasi monopole , elle est citée d'office dans toutes les recettes, je me suis même demandée si ce n'était pas la marque qui avait lancé la recette ! En réalité n'importe quelle crème pour les mains ou autre crème hydratante un peu épaisse marche très bien. Du coup je me refuse à  citer la marque et vous pouvez prendre ce que vous avez dans vos tiroirs. 


On a un peu l'impression de se transformer en Gaston Lagaffe avec la colle dans la cuisine...


Pour la réalisation, en cliquant sur le lien du blog de Babou Bricole vous pourrez trouver tous les détails en photo et en vidéo ,bien mieux que ce que je pourrai faire. 
Pour résumer la réalisation (facile) :
Cuisson
Mélangez la colle, la fécule de maïs, l'huile et le vinaigre (et éventuellement les colorants) dans une casserole.
Faire cuire à feu doux en mélangeant tout le temps.
La pâte est cuite dès qu'elle se détache de la casserole et de la spatule.
Pétrissage
Crémez-vous abondamment les mains.
Posez la boule de pâte sur une surface lisse enduite de crème.
Pétrissez jusqu'à ce que la pâte devienne très souple. si besoin remettez un peu de crème de temps en temps sur les mains.
Coloration dans la masse 
- Avant cuisson : ajouter de la gouache, des colorants, des pigments ou de la peinture acrylique dans la casserole. Attention ça va foncer un peu en séchant mais la couleur sera toujours plutôt claire. Ne pas dépasser 1 cuillère de peinture.
Si vous voulez du blanc bien blanc il faut teinter la pâte en blanc sinon  elle sera un peu jaunâtre.
- Après cuisson : idem . Bien pétrir pour uniformiser.
Ou Coloration  après modelage : 
- Peinture à l'huile ou acrylique (après séchage complet).
Ca c'est ce qui est préconisé, mais c'est là qu'intervient ma touche personnelle :
- maquillage (après modelage)
- vernis à ongles (après séchage complet).
Donc à partir de maintenant je commence un peu à travailler (il était temps). Voir ci-dessous.

Réalisation des perles 
Et ma technique personnelle pour teinter avec du maquillage et du vernis à ongles

Je n'aime pas jeter alors j'ai accumulé dans ma salle de bains des vieux maquillages et des vernis à ongles que je n'ai jamais utilisés ou que je n'utilise plus.
Vous avez sûrement vous aussi des vieux trucs dans un coin qui se périment.


Donc vous vous munissez de :
- fards divers et variés en poudre : fars à paupières, blush etc...
J'utilise toutes les poudres irisées ou métallisées, ça fait un joli rendu
- rouges à lèvres
- vernis à ongles de différentes couleurs et vernis à ongles incolore
- crème hydratante pour les mains
- une feuille de papier sulfurisé pour poser les perles
- et bien sûr une boule de PAM non teintée ou déjà teintée . Ici j'ai utilisé de la PAM nature donc blanche et de la PAM teintée en jaune (encre). 

Ah , oui j'allais oublier : une perceuse avec un petit foret ou mieux une mini perceuse. 

1-Modeler les perles (Très facile) :
Mettez un tout petit peu de crème sur les mains mais pas beaucoup car j'ai constaté que parfois un excès de crème pour empêcher la perle d'être homogène : ça empêche les plis de se souder.
A partir de cette étape on n'utilise la crème que si la PAM colle aux mains. 
Attention  il faut emballer tout de suite le surplus de PAM  pour pouvoir le réutiliser plus tard car ça sèche très vite.
Pour le modelage c'est fastoche, on a tous déjà fait ça avec de la pâte à modeler ou autre  :
- on les roule dans la main pour faire des perles rondes.
- on aplati légèrement la perle ronde pour avoir une perle en forme de pouf.
- on  écrase les perles rondes entre les deux pouces et les deux index pour faire des perles cubiques.
- on roule une perle ronde d'un côté pour la rendre conique.
- on roule la pâte en colombins puis on les découpe (en essayant de ne pas les écraser) pour faire des rondelles.
...
Voici quelques exemples en photos.

2-Teinter les perles (Facile) :

Avec les poudres : 
Quand la pâte est fraîche la poudre adhère bien.
Je roule les perles directement dans la palette.
Ou j'utilise un pinceau ou un applicateur mousse, ceux qui sont dans les palettes font très bien l'affaire. Un gros pinceau à blush peut être utile aussi.

J'aime bien superposer, mélanger ou juxtaposer différentes couleurs en camaïeu. Il vaut mieux passer le plus clair ou le plus scintillant à la fin pour que la perle soit plus lumineuse.
Mon fard préféré est celui-ci il est très brillant mais surtout il y a plusieurs pigments mêlés et ça donne un excellent rendu.
Celui de gauche d'abord, le plus clair par dessus.

Avec les rouges à lèvres: 
On peut procéder de la même façon. qu'avec les fards mais je préfère les incorporer dans la pâte pour teinter dans la masse. On obtient facilement des couleurs de terre cuite.
Ensuite on laisse comme ça pour un aspect terre-cuite ou on passe par dessus des fards en poudre. C'est ce que j'ai fait pour la plus part des perles même celles déjà teintées à l'encre jaune.



Voilà le résultat :
Perles en PAM teintées avec des fards et rouges à lèvres.
Certaines sont teintées dans la masse avec du rouge à lèvre, d'autres pas.
Toutes sont recouverte de fards à paupière.  

Laisser sécher deux ou trois jours
Pour un objet du volume d'une perle ça suffit. Pour un objet plus gros il faudrait jusqu'à  semaine.
Lorsque c'est bien sec on peut utiliser les vernis.

Avec les vernis à ongles de couleur :
Ça fait un effet très intéressant par dessus les fards en poudre si on ne passe pas le vernis uniformément.
On peur mêler deux ou trois vernis en camaïleu.
Sinon on peut vernir de façon uniforme sur la PAM blanche. Je n'en ai pas fait dans le lot photographié.

Quand la perle est ronde on ne peut pas la poser pour la faire sécher : il faut la piquer sur une aiguille et planter l'aiguille dans un socle fait par exemple avec les chutes de PAM et les perles ratées (rien ne se perd chez moi).
Perles en PAM teintées avec du maquillage puis décorées avec plusieurs couleurs de vernis à ongles.
Les deux rondes sèchent piquées sur des épingles (les rebuts de PAM servent de socle). 

3-Percer les perles 
Avec une mini perceuse, c'est parfait, ou tout simplement une perceuse avec un tout petit foret .
Ça se perce très facilement (plus facilement que du bois) à petite vitesse on peut tenir la perle dans les mains, pas besoin d'étau.
L'avantage c'est qu'on peut calibrer le trou selon ce que l'on veut y faire passer.

4-Vernir pour protéger :
La PAM ne craint pas l'humidité ambiante mais si l'objet risque d'être mouillé ou si il est destiné à être souvent manipulé, comme des perles, il faut le vernir.
Ce qui est préconisé sur certains sites :
- vernis mat en bombe (Je ne le trouve pas assez résistant pour des bijoux).
- vernis glassificateur : il rend l'objet étanche et  il st très brillant, ça peut marcher pour des perles. Si on veut un aspect mat il faut rajouter par dessus du vernis mat en bombe .
Ce que j'ai déjà utilisé et qui marche bien :
- le vernis vitrificateur mat satiné ou brillant. Le vernis du magasin de bricolage prévu pour le bois.
Ici bien sûr, rien de tout cela! J'ai utilisé du vernis à ongles incolore .

Indispensable sur lesdécors aux fards et rouges à lèvres.
Bien vernir le trou pour que la perle soit bien protégée de partout.
Si la perle a déjà été vernie au rouge à ongle coloré , il vaut mieux quand-même revernir par dessus sans oublier le trou.


Les liens 

Recettes (et créations) :
Sur le blog de Babou bricole :  une recette en vidéo et une autre en photos.
Natasel : recette en deux versions à la casserole ou au micro-ondes
Les bricoles de Maëvelle : idem

2 commentaires:

  1. Merci je n'ai qu'une envie commencer! Il ne me manque que la colle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci
      La colle vinylique se trouve facilement au rayon loisirs créatifs.
      Revenez nous dire si ça a bien marché.
      Bonnes créations

      Supprimer