24/03/2016

Manger local : de plus en plus de solutions existent, choisissez la vôtre !

Bonjour
Quoi de mieux pour la planète et nos assiettes que de manger des produits locaux ? Et saisonniers !
Après de décennies de production toujours plus industrielle, toujours plus intensive, formatée, aseptisée, insipide ... ou carrément toxique... voilà le renouveau de l'autenthique, du local, du cultivé et produit avec amour, du saisonnier, du naturel, du bon , du goûteux, etc.
Depuis quelques années les initiatives se multiplient pour trouver des bons produits locaux où que vous habitiez en France (ou presque).
(Page de résultats de recherche google "produits locaux")

Et je ne parle même pas du bio car finalement il n'y aurait pas besoin d'un label bio s'il n'y avait pas eu tous les excès passés.

Personnellement je ne vais presque plus au supermarché, j'achète tout ce que je peux directement aux producteurs locaux ou dans un groupement d'achat (voir plus bas), les petits achats quotidiens à la boulangerie et l'épicerie du village. Et ça a un double avantage : bien manger et retrouver le plaisir de faire les courses d'une façon plus conviviale.

Voilà une petite liste de bonnes raisons d'acheter des produits locaux, vous serez sûrement d'accord avec moi : 
- Les fruits et légumes sont cueillis du jour ou presque : meilleurs, plus sucrés, plus de vitamines etc.
- Les produits ont une plus faible empreinte carbone puisqu'ils ne voyagent pas.
- Les produits sont moins formatés , plus originaux et plus authentiques qu'en supermarché.
- Il n'y a pas (ou peu) d'intermédiaire, donc on paie un peu moins cher pour un produit équivalent. Et on rémunère à un plus juste prix le producteur.
- Quand on a un contact direct avec le producteur c'est plus convivial et la confiance s'installe mieux.
- Le producteur a plus envie de faire plaisir à l'acheteur, il est plus motivé que lorsqu'il vend à bas prix au supermarché.
- On peut visiter les installations pour se rendre compte de la façon dont c'est produit. On peut choisir en connaissance de cause du bio ou pas, parfois pas besoin du label pour que ce soit sain.

J'en oublie sûrement, n'hésitez pas à rajouter vos arguments en commentaire  .



Ça vous fait pas envie ce panier ?
(Trouvé sur le site terroirs du centre).
Chacun peut trouver une formule qui lui convient . 

Mon expérience personnelle : 
Pendant très longtemps nous avions les légumes du jardin de mes parents. Le dimanche soir après le repas en famille chez eux nous repartions avec notre panier comme on repart de l'AMAP : des fruits et légumes variés et délicieux, des œufs, du miel.  Quand tout cela a cessé pour raison de santé, nous étions tout désorientés , on avait du mal à s'habituer aux fruits et légumes beark beark du supermarché (heuuuuu les tomaaaates : c'est quoi ce truc au mieux spongieux au pire décharné ?!?!?!) 
Déjà qu'on achetait des produits industriels transformés,  voilà qu'on n'avait même plus les bons produits frais, là c'en était trop ! Heureusement que ça a coincidé avec la prolifération du réseau AMAP (voir plus bas). Il y en avait une près de chez nous, on a testé et on est vite devenus accros !  Ahhhhh les paniers d'été avec des tomates dignes de ce nom, deux ou trois variétés de baslic, des feuilles de moutarde, etc, un vrai régal ! 

Mais voilà , quand on est instit, avec le système contraignant des AMAP (voir plus bas) on perd beaucoup de paniers pendant les vacances. 
On a trouvé quelques producteurs locaux bio ou pas : légumes fromages de chèvre... mais on sentait qu'il nous fallait mieux, quelque chose de plus global. 
Et on a fini par trouver la perle rare , une autre formule associative assez récente : un groupement d'achat Bio local ou en commerce équitable... Yesssss !!!!! exactement ce qu'il nous fallait ! 
Cette association s'appelle Toutnat elle se trouve dans le var à SaintMaximin,


TOUTNAT ST MAX

À découvrir absolument si vous êtes dans le var , près de Saint Maximin !
Le principe : associatif, on commande par internet  sans aucune contrainte, et on passe récupérer sa commande le vendredi de 4h à 7h . Les produits sont très variés. On paye comme dans un magasin. 
Toutes les semaines : épicerie sèche (pâtes, café, chocolat, farine, graines variées...), bocaux (coulis de tomates, moutarde, miel, confitures...) épices, boissons (jus de fruits, vin bière), produits de toilette et ménagers de base, bref tout ce qui se conserve d'une semaine sur l'autre, plus du pain, fromage, lait, quelques fruits et légumes.
Une fois par mois la grosse commande : beaucoup plus de choses, des œufs, du poisson, des volailles, de la charcuterie...
De temps en temps des commandes spéciales : colis de bœuf ou d'agneau...
On a un salarié qui gère les commandes.
 Et une quarantaine de producteurs .
Les produits sont locaux dans la mesure du possible, mais pour les produits qui viennent de loin comme le café ou le chocolat et les épices, c'est en commerce équitable. Presque tout est bio.

Les avantages :
- pas de contrainte on commande seulement si on a besoin
- on trouve des choses très variées (plus que dans une AMAP ou Ruche qui dit oui), et pas seulement de l'alimentation; 
- une adhésion à l'année modique
- un système associatif et convivial
- des prix raisonnables 

Les inconvénients :
- il faut commander avant le jour fixé (mercredi)
- il faut participer de temps en temps à l'organisation, maison pourrait mettre ça dans les avantages car ça fait partie de la convivialité !
- On doit récupérer la commande le jour fixé (vendredi).
- finalement il n'y a pas beaucoup de légumes , bizarrement. 

le site de ToutNat St Max
Leur page facebook 

Evidemment si vous n'êtes pas du coin ça paraît ne pas vous intéresser mais cherchez près de chez vous peut-être y a-t-il l'équivalent , ou peut-être pourrez-vous vous en inspirer pour créer votre association !
Ça fonctionne un peu comme une ruche mais c'est totalement indépendant , ça n'est pas rattaché à un réseau.


LE RESEAU AMAP

Le principe : partout en France, associatif, on s'inscrit pour l'année, chaque semaine on a un panier "surprise" selon la production. On fait les chèques mensuels à l'avance directement aux producteurs, les producteurs ont donc un revenu fixe.
L'association n'est que le lien entre les producteurs et les consommateurs (pas de marge). Le principe est très solidaire : tous les paniers de l'année coûtent le même prix quels que soient les aléas de la production. E cas de pépin ponctuel le producteur a tout de même son revenu.
En général on y trouve des légumes, quelques fruits, selon les AMAPS des volailles, des œufs, du fromage...



Les avantages :
- une adhésion à l'année modique
- un système associatif et convivial
- des prix très raisonnables 
- en oériode de production très abondante les paniers peuvent être très très garnis
- tout est bio ou éventuellement en conversion
Les inconvénients :
- contrainte hebdomadaire : un panier payé toutes les semaines de l'année
- il faut participer de temps en temps à l'organisation, mais on pourrait mettre ça dans les avantages car ça fait partie de la convivialité !
- on ne trouve que des produits agricoles
- On doit récupérer la commande le jour fixé. 
- en cas de pépin prolongé la solidarité avec les producteurs implique qu'on paie des paniers qu'on n'aura peut-être pas.  


Vous voulez savoir s'il y a une AMAP près de chez vous ? 
le site des AMAP


LA RUCHE QUI DIT OUI


Je n'ai pas testé personnellement ce réseau , on ne trouve que des produits locaux (donc à priori pas de café ou autres produits exotiques).  En majorité de l'alimentation mais pas seulement.
Le principe : partout en France, on commande en ligne sur leur site et on passe récupérer le panier le jour fixé. 

Les avantages :
- pas de contrainte on commande seulement si on a besoin
- pas d'adhésion
Les inconvénients :
- On doit récupérer la commande le jour fixé (vendredi).
- très peu d'autres produits que ceux issus de l'agriculture. 

☞ Lien vers le site de la Ruche qui dit oui 
Lien vers leur page facebook 

LES BOUTIQUES DE MARAICHERS ou PRODUCTEURS LOCAUX  

Le principe : les producteurs louent un local ensemble et se relaient pour tenir la boutique. 
De plus en plus souvent les producteurs se regroupent pour court-circuiter  la grande distribution : supérette, ou plus petites unités. Ca peut ressembler à un primeur ou une supérette normale mais c'est sans intermédiaire et avec la garantie que tous les produits sont locaux.

Renseignez-vous il y en a peut-être près de chez vous.

SUPERMARCHE DE PRODUITS LOCAUX 


Le principe : un supermarché dédié aux produits locaux ! Un supermarché en circuit court ? Ça c'est novateur !
C'est le premier magasin de ce type là. Voilà une super initiative de jeunes gens très entreprenants.
Si vous êtes du côté de Montpelier , ça peut vous intéresser , ça s'appele Locavorium (le magasin des locavores).
On y trouve toute l'alimentation : produits frais de saison ou produits transformés. J'ai goûté des produits qui viennent de chez eux : ils ont du faire un casting d'enfer pour choisir les producteurs ! J'ai craqué pour leur sirop de châtaigne .

Les avantages : 
- Une très grande variété de produits.
- Des produits frais et des produits transformés. 
- Il y va même y avoir un drive (mise en place très bientôt). 
Les inconvenients: ?


  le site de Locavorium 
Leur page facebook 


LES MARAICHERS OU AUTRES PRODUCTEURS QUI FONT DE LA VENTE DIRECTE 
Beaucoup de producteurs choisissent cette option soit en vente libre soit avec la formule des paniers (maraîchers ) ou des colis (viande) .
Si vous en avez tout près de chez vous,  vous profitez sûrement déjà de leurs bons produits.
Dans le cas de la vente directe libre,  tout le monde connaît.
CAS PARTICULIER DE LA VENTE DIRECTE SOUS FORME DE PANIER LEGUMES) OU COLIS (VIANDE).

Le principe des paniers: vous commandez votre panier et c'est la surprise (comme pour l'AMAP) le panier est prévu pour une semaine 

Le principe des colis: vous commandez votre colis et vous avez plusieurs kilos de viande à congeler et consommer petit à petit. 
C'est par exemple un demi agneau ou une dizaine de kilos de viande de boeuf (parfois plus).  Avec donc des morceaux très variés.  

Les avantages :
- Transparence totale puisque vous achetez sur place vous voyez comment c'est produit. 
- Prix moins cher qu'en vente libre 
Les inconvenients :
-Vous ne choisissez pas,  vous prenez ce qu'il y a. 
Il y a de plus en plus de possibilités de commande par internet, les agriculteurs sont bien rentrés dans l'ère d'internet. Tapez sur google "paniers locaux" ou "producteurs locaux", vous decouvrirez facilement ceux qui sont près de chez vous.  Soit le producteur a son propre site,  soit ils sont regroupés par région ou départements.


 Et n'oublions pas :
LES MARCHES LOCAUX

Le bon vieux marché avec ses étalages variés, c'est souvent l'événement hebdomadaire local.
Il y en a partout en France, ça va du petit marché avec trois étalages , jusqu'au grand marché hebdomadaire qui bloque plusieurs rues et bain de foule assuré.
C'est souvent un régal de flâner entre les étalages et y faire ses emplettes . Mais je ne sais pas si chez vous c'est pareil , ici ça a tendance à perdre de son charme, les prix sont montés en flèche depuis quelques années, il y a de moins en moins de "lautentiques" , de plus en plus de fruits et légumes qui ne sont pas locaux ni de saison, et à côté de ça il y a de plus en plus de babioles chinoises.

ET SURTOUT N'OUBLIONS PAS LA BOULANGERIE ET L'ÉPICERIE DU QUARTIER OU DU VILLAGE ! 
Même quand tout n'y est pas parfait, pas bio et pas toujours bon marché,  la boulangerie et l'épicerie de proximité sont avec l'école la vie du village,  ou du quartier.  Préservez les, Le but est d'éviter les supermarchés,  pas de couler les petits commerces.

Et vous quelles sont vos solutions pour manger local ?




2 commentaires:

  1. J'ai trouvé cet article intéressant à propos des AMAP /Ruche qui dit oui.
    Il est très bien documenté et complète bien mon article puisque je connais peu le fonctionnement des Ruches. http://www.enpleineere.fr/circuit-court-amap-vs-la-ruche-qui-dit-oui/

    RépondreSupprimer
  2. J'ai trouvé cet article intéressant à propos des AMAP /Ruche qui dit oui.
    Il est très bien documenté et complète bien mon article puisque je connais peu le fonctionnement des Ruches. http://www.enpleineere.fr/circuit-court-amap-vs-la-ruche-qui-dit-oui/

    RépondreSupprimer