Faire refleurir les orchidées (phalaenopsis)

Vu le succès sur Facebook des photos de mes orchidées en floraison, je me suis dit qu'un article sur leur culture pouvait vous intéresser.

Mes phalaenopsis préférés : orange saumon c'est pas courant !


Je ne suis pas du tout une pro des orchidées et pourtant voilà maintenant deux ans que j'arrive à faire refleurir TOUTES mes orchidées. Ce sont des phalaenopsis, donc les plus courantes et les plus faciles à cultiver et faire refleurir. c'est celles que vous trouvez généralement dans toutes les jardineries.
Donc si j'y arrive vous y arriverez en tout cas avec les phalaenopsis .


J'ai gaaaalééééré au début , comme tout le monde pour essayer de les faire refleurir.
Au début, tous les ans je gaspillais celles que j'avais : au mieux elles végétaient vaguement un an ou deux sans jamais refleurir, au pire elles mouraient au bout de 6 mois.
Puis j'ai progressé : elles se portaient bien duraient jusqu'à l'année suivante ou plus mais ne refleurissaient pas.
Et enfin depuis l'an passé ça marche, tous les pots se sont mis à fleurir même certains qui étaient en pause depuis deux ans.

J'ai lu tout et son contraire sur la culture des orchidées , et j'ai essayé la plus part des conseils (idiots ou pas) !
- En particulier le plus gros fiasco : ne plus les arroser pendant deux ou trois mois après la floraison... Je déconseille : elles sont mortes.
- Les sortir dans le jardin en été après la floraison et elles se débrouillent toutes seules avec la rosée : encore raté, il n'y a pas assez de rosée chez nous. (Il n'y a que du rosé)
- Les garder dans une pièce lumineuse mais à l'écart de la baie vitrée pour ne pas avoir de soleil direct : ça n'a pas marché elles se portaient bien mais ne fleurissaient pas.


Finalement j'ai réussi en suivant quelques règles de base très simples mais indispensables, qui correspondent à leur habitat naturel :
Il faut savoir qu'elles vivent dans des forêts tropicales, donc dans milieu chaud et humide et sans soleil direct (quoi que...).
Et ce sont des plantes épiphytes , c'est à dire qu'elles ne vivent pas dans la terre mais sur les arbres. Donc leurs racines vivent à l'air .

Il leur faut de la lumière.
Il leur faut de la lumière sur les racines.
Elles préfèrent être brumisées qu'arrosées, utiliser de l'eau de pluie 
Ne pas rempoter tous les ans , utiliser un terreau spécial



1- La lumière 

Je pense que c'est ça le plus important car c'est depuis que j'ai trouvé la bonne exposition qu'elles se réussissent à refleurir.


Quand les orchidées sont entre deux floraisons je les place contre la baie vitrée, derrière le canapé : elles sont à la lumière, voire même au soleil,
ça fait comme dans une serre. 
Mais attention : elles n'ont pas beaucoup de soleil direct 
Le soleil est un peu filtré par une pergola avec de la vigne grimpante. En hiver il reste les branchages de la vigne qui filtrent un peu le soleil, et dès le printemps les feuilles font de l'ombre.

Dans ma "serre" entre le canapé et la baie vitrée:les plantes convalescentes et celles en attente de floraison
à gauche trois orchidées dont deux ont des boutons qui s'ouvriront d'ici juin. 

Quand elles fleurissent je les déplace pour les mettre en vedette dans un endroit plus visible juste à côté de la baie vitrée, elles ont moins de lumière mais assez pour que les fleurs se portent bien.

J'ai la chance d'avoir une maison plein sud avec une baie vitrée, mais si vous avez moins de lumière chez vous, vous pouvez peut-être trouver une solution, par exemple :
- serre sur le balcon
- ou les mettre en pension chez un ami qui a de la lumière
etc.

2 - La lumière sur les racines

Vous avez remarqué que ce sont quasiment les seules plantes à être vendues dans des pots en plastique transparent ? C'est pour que les racines aient de la lumière. D'ailleurs elles ont toujours des racines qui sortent de terre et c'est normal :
ces racines captent la lumière même temps que l'humidité ambiante.
Dans leur milieu naturel elles sont sur des arbres, n'oubliez pas ça.

Donc si vous voulez les mettre dans des cache-pots : choisissez les assez larges pour que la lumière rentre dans la cache pot et pas trop haut pour que les racines qui sortent su pot dépassent du cache-pot. Surtout pas les cache-pots qui sont généralement vendus avec, ils sont trop ajustés, la lumière ne pénètre pas. .
Et si possible pendant qu'elles sont entre deux floraisons laissez les simplement dans leur pot transparent.

3- L'arrosage

Pour recréer leur ambiance de jungle tropicale le mieux c'est de les brumiser tous les jours, ça n'empêche pas de les arroser de temps en temps (suivre les indications de l'étiquette).
Attention : 
éviter l'eau calcaire du robinet, il vaut mieux utiliser de l'eau de pluie.

Je récolte l'eau de pluie en plaçant une bassine sur la terrasse quand il pleut puis je la filtre et je la met dans des bidons, elle se conserve très longtemps sans virer.
J'en remplis un brumisateur que je laisse à côté des orchidées, pour y penser souvent.
Quand je n'en ai plus j'utilise l'eau déminéralisée du fer à repasser.

En les brumisant ça profite bien aux racines aériennes. D'ailleurs les racines aériennes sont un bon indicateur de la santé de la plante si elles sont bien charnues un peu verte et qu'elles deviennent plus vertes quand elles se mouillent c'est qu'elles vont bien et la plante aussi. si les racines commencent à devenir plus grises un peu desséchées et qu'elles ne verdissent pas en se mouillant : la plante est en train de souffrir il faut brumiser plus souvent. Pas de panique s'il y a juste une ou deux racines qui se dessèchent un peu au bout, il suffit d'augmenter un peu les brumisations ou éventuellement de bassiner une fois la plante.
Bassiner : on met le pot dans une bassine pleine d'eau, on laisse la plante quelques heures, le temps que le terreau et la plante se gorgent bien d'eau. Mais il ne faut pas l'oublier là dedans , ça ne lui plairait pas.

Et quand il pleut : on les sort sous la pluie, elles adorent ça. 
S'il ne fait pas trop froid !
Jour de pluie : les plantes sont de sortie !
Surtout les convalescentes. 

4- Rempotage tous les deux ou trois ans dans un terreau spécial orchidées.

Ne pas rempoter souvent, surtout ne pas le faire tous les ans, oubliez les deux ou trois ans avant de les embêter avec ça. Pour le rempotage il faut d'abord enlever l'ancien terreau avant d'en remettre. (voir la vidéo en lien en bas). 

Souvent les terreaux pour ceci ou cela c'est juste une question de marqueting. Mais dans le cas des orchidées c'est indispensable : il faut un terreau très aéré, surtout pas le terreau universel , pas non plus la terre du jardin et/ou le compost sorti du composteur, non, non, on oublie tout ça car ça se tasse trop et ça se gorge trop d'eau ! Pour une fois on achète un terreau spécifique. A moins que vous sachiez le fabriquer vous même ... si vous avez des infos je suis preneuse. 


5- La taille après la floraison 

Je ne l'ai pas mis dans les points importants en haut parce que ça marche dans les deux cas. 
Il est préconisé de tailler à deux ou trois yeux de la base de la tige mais si on ne le fait pas elles peuvent refleurir quand même.
Dans les deux photos suivantes il y a les deux cas.
- L'année dernière (j'avais laissé les tiges entières : les fleurs ont fleuri plus haut et étaient un peu plus maigrichonnes) 
- cette année je les avais taillées : c'est plus bas mais plus fourni. 


6- La période de floraison 

Les phalaenopsis ne fleurissent pas tous à la même saison. 
Et surtout lorsqu'ils vont refleurir ils ne refleuriront pas forcément au même moment que l'année où ils ont été achetés. Car leur culture est forcée artificiellement, pour pouvoir en vendre toute l'année.  
Les miens ont pour la plus part été achetés en janvier pour mon anniversaire donc fleuris en hiver , ce sont ceux que vous voyez sur la photo de groupe. Ils fleurissent maintenant naturellement au printemps. 
Sauf deux ou trois achetés fleuris en juin (cadeaux de fin d'année). Ceux là continuent à fleurir à peu près à la même période .  Ce sont ceux que vous voyez en attente de floraison derrière le canapé. 
En voici un en juin dernier (2ème année de floraison).


Voili, voilou 
Je ne mettrai qu'un lien, une vidéo simple mais efficace : ici 


j'aimerais bien avoir vos retours d'expériences sur vos orchidées , n'hésitez pas à commenter, que vous soyez pro de la culture des orchidées ou novice balbutiant ! 
ici , là , juste en dessous 

Commentaires

  1. Tout comme toi, j'ai d'abord perdu de nombreuses orchidées jusqu'à éviter d'en acheter pour ne plus être déçue. Et depuis deux ans j'en ai eu une en cadeau, puis j’ai tenté d’en racheter une autre deux puis deux qui me font le plaisir de refleurir, ce sont toutes des phalaenopsis.
    Moi aussi j'utilise de l'eau de pluie car j'ai une cuve récupératrice à l’extérieur. Je la filtre avec un filtre à café et j'ajoute de l'engrais liquide pour orchidées que je stocke depuis les 1ères (est-il utile ou pas ? mystère... car j'en utilisais aussi avant).
    Approximativement chaque semaine j'arrose -très modérément- la touffe de racines et tous les jours je vaporise les feuilles et racines.
    Je viens de me rendre compte qu'on peut, comme pour d'autres plantes être à l'écoute de ce qu'elles nous disent. J'avais peut-être un peu oublié l'arrosage hebdomadaire et j'ai vu que pour la plus grande, les feuilles commençaient à ne plus être aussi rigides, elles retombaient d’une manière bizarre. J'ai aussitôt refait deux arrosages en trois jours et super... les feuilles ont repris toute leur vigueur… Ouf !
    A force de bien les observer j’ai constaté que lorsqu’une nouvelle feuille pointe le bout de son nez elle est généralement suivie d’une nouvelle tige florale un peu plus bas sur la plante.
    Côté exposition : elles restent en permanence derrière une baie vitrée orientée nord-ouest mais surtout derrière le voilage qui atténue la lumière et les rayons du soleil à partir du printemps.
    J’en ai une autre d’une autre variété où les fleurs arrivent directement sur les tiges qui malheureusement n’a jamais voulu refleurir (je crois que c’est un dendrobium) et il y a plein de nouvelles pousses sur les tiges d’origine et des racines aériennes à chaque pousse mais pour celle-ci j’ai plus de mal à savoir comment faire pour la faire refleurir et aussi la repiquer.. Je la soigne à l’identique des autres mais pas de fleurs ! Faut-il séparer les nouvelles pousses ? J’ai essayé une fois sur une autre de le faire en repiquant : tout est mort, pied d’origine et les jeunes pousses ! (Muriel)

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Muriel, merci pour ton témoignage. On a eu un peu la même démarche. Tu fais bien de préciser pour les arrosages, j'ai tellement voulu mettre l'accent sur les brumisations que j'en ai oublié de préciser que je les arrose de temps en temps, peut-être un peu moins rigoureusement que toi je ne saurais pas dire si c'est vraiment une fois par semaine, probablement pas et c'est sûrement pour ça que je suis obligée de les bassiner quand j'ai trop espacé les arrosages.
    Comme tu le dis: si on est à l'écoute on voit assez vite si elles ont quelque-chose qui ne va pas. Ça m'est arrivé aussi d'avoir une orchidée ramollie que j'ai requinquée en arrosant plus.
    Quand à l'engrais, je ne sais pas non plus si c'est indispensable. Je n'en ai pas parlé parce-que je n'en met presque jamais (2ou 3 fois par an peut-être). Mais j'en ai une qui a des feuilles qui deviennent un peu plus claires alors que les fleurs vont très bien.: je me dis qu'il serait peut-être temps d'y mettre un peu d'engrais.
    Quand au dendrobium j'en ai un en pension depuis quelques semaines (tout à gauche de la photo de la baie vitrée), il paraît que c'est très dur à faire refleurir, on verra.
    Pour les repousses je ne sais pas peut-être que quelqu'un de plus avisé poura te dire.
    Bonne journée et bonne culture !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

DIY : Teintures naturelles aux plantes 100% récup

Astuce : comment rendre vos coquillages flambants neufs

Vous cherchez un site pour acheter Français ? Pour vendre vos créations françaises ?