04/02/2017

Faire refleurir les orchidées (2) dendrobium

Au printemps dernier je vous parlais de la floraison de mes phalaenopsis que personnellement je trouve très facile à cultiver moyennant quelques règles de base très simples.
 Et je ne suis pas du tout une spécialiste.

En ce moment j'ai une orchidée "bambou" un dendrobium nobile qui refleurit magnifiquement.
On m'avait dit que ça serait difficile de la faire refleurir mais voilà !


Soit j'ai la main verte comme mon père me disait quand j'étais petite (d'ailleurs un de mes livres fétiches c'était Tistou les pouces verts) .
Soit ma maison a un truc,  genre main verte des maisons 😉 .
Soit en respectant quelques règles de base on peut cultiver beaucoup d'orchidées sans être un spécialiste de la chose. Je n'ai pas respecté tous les conseils que j'ai trouvé sur internet, d'autant plus qu'ils varient un peu d'un site à l'autre. J'ai largement simplifié, ne gardant que les règles de base :





Règle 1: Beaucoup de lumière surtout pendant l'interfloraison. (Pour celle-ci comme pour les phalaenopsis)
 Je les place plein sud derrière une fenêtre.  Généralement entre la baie vitrée et le dos du canapé,  ça fait comme une serre.  Le soleil est presque direct en hiver mais les branches nues de la vigne sur la pergola filtrent légèrement. Et l'été la vigne en feuilles leur fait de l'ombre.  En toutes saison il y a beaucoup de lumière dans cette partie de la maison.  et il y fait chaud même en hiver.
Mon coin des orchidées à l'interfloraison: plein sud ! 

Pendant la floraison vous pouvez les déplacer pour les mettre en valeur
 mais pas trop loin d'une fenêtre. Il leur faut encore un peu de lumière



Règle 2 : arroser régulièrement et gardez la motte humide.  Il faut plus d'arrosages que pour les phalaenopsis: un ou deux par semaine. Pendant la période de croissance c'est à dire le printemps et l'été, et la floraison c'est à dire l'hiver. On peut mettre le pot dans un cache-pot car il faut que la motte reste humide entre deux arrosages, mais ne laissez pas trop stagner d'eau au fond. Utilisez de l'eau non calcaire.
 Il vaut mieux les brumiser entre deux arrosages pour respecter les conditions de leur milieu d'origine (forêts humides).

Règle 3: si on veut des fleurs il faut laisser souffrir un peu la plante après la croissance des tiges. Comme dans la nature où elles affrontent une saison sèche. Dès que les nouvelles tiges se stabilisent on espace les arrosages. Et on les reprend lorsque les boutons floraux apparaissent sur ces nouvelles tiges.  Restez attentif à la plante pendant cette période "sèche" espacer les arrosages ne veut pas dire assoiffer. Pour le dendrobium c'est facile à voir: les tiges qui sont en fait de pseudo-bulbes contiennent les réserves de la plante.  Lorsque la plante manque d'eau le tige se "vide" il diminue de diamètre en se fripant verticalement.  C'est le signal d'alarme.

Prenez soin des nouvelles tiges c'est là que viendront les nouvelles fleurs.

Règle 4: Rempoter juste après la floraison mais seulement si la plante prend toute la place (Je n'ai pas encore eu besoin de le faire, ça sera pour ce printemps).
Ils peuvent rester deux ou trois ans dans leur pot d'origine.  lorsque les tiges prennent toute la largeur du pot, les racines prennent toute la place et commencent à sortir.



Pour les autres conseils,  c'est moins rigoureux, ça peut varier d'un site à l'autre alors à vous de voir :

Dans l'idéal il faut les mettre un peu au frais pendant la periode où on reduit les arrosages,  je ne l'ai pas fait.
Théoriquement il faut apporter de l'engrais fréquemmenten été,  je ne l'ai pas fait.

En ce qui concerne le substrat les avis divergent un peu: certains sites conseillent le substrat habituel pour orchidées epiphytes,  d'autres suggerent de rajouter de la mousse pour garder l'humidité ce qui me semble plus logique puisque la mote doit rester humide.
Le mien est carrément dans ce qui ressemble à du terreau normal je ne vois ni ecorces ni mousse... Va comprendre...

Les orchidées bambou sont des plantes épiphytes comme les phalaenopsis c'est à dire quelles ne poussent pas dans de la terre mais sur les arbres.  pourtant apparemment les racines de l'orchidée bambou n'ont pas besoin de lumière directe car elles sont vendues dans des pots opaques contrairement aux phalaenopsis. Et leurs racines ne sortent pas à l'air libre sauf quand il faut les rempoter.

Pour plus de conseils j'ai sélectionné quelques sites qui m'ont semblé sérieux :
- Orchfuture
- Jardins intérieurs
-  Au jardin
-  La planète des orchidées

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Des nouvelles de mes phalaenopsis :
C'est la période creuse mais plusieurs ont déjà refait des tiges florales.


J'ai dû très récemment renoncer à ma "serre" entre le canapé et la baie vitrée à cause de mes nouveaux petits chatons trop petits pour être respectueux du bien-être de mes plantes.  Les petits diables m'ont même plié (presque cassé) une tige florale pleine de boutons,😭 
je l'à redressée tant bien que mal elle s'est ressoudée et les boutons continuent à grossir.   Ouf!


Voici donc leur nouvel emplacement pendant l'interfloraison: dans l'atelier qui est interdit aux chatons (presque rigoureusement).
Au milieu on voit la tige cassée ressoudée



Bon week-end

Et n'hésitez pas à commenter pour partager votre expérience des orchidées ou poser des questions.
😘



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire